Le SEO ou référencement naturel, qu’est-ce que c’est ?

Le SEO (Search Engine Optimisation) aussi appelé référencement naturel, c’est un ensemble de techniques utilisées pour optimiser son apparition sur les moteurs de recherche comme Google.

Sommaire

Qu’est-ce que le SEO ?

Le SEO (Search Engine Optimisation) aussi appelé référencement naturel, c’est un ensemble de techniques utilisées pour optimiser son apparition sur les moteurs de recherche comme Google.

En bref, vous allez travailler pour apparaître devant vos concurrents quand quelqu’un fait une recherche concernant votre marque, vos produits ou vos services sur Google.

Ce qu’il y a de bien avec le SEO, c’est que c’est une stratégie qui montre de très bons résultats sur le long terme. Petit à petit, en travaillant votre SEO vous allez attirer de plus en plus de gens vers votre site et si celui-ci est bien travaillé, les convertir en acheteurs.

En SEO, il y a plusieurs acteurs qui rentrent en compte. Il y a d’abord vous et vos concurrents. L’idée va être pour vous de travailler au mieux pour dépasser vos concurrents sur des mots-clés en rapport avec ce que vous faites. Cette étape va vous servir à attirer des personnes intéressées par vos produits/services sur votre site.

Il y a aussi les personnes que vous ciblez. Il faut toujours tenir compte des personnes auxquelles on veut s’adresser pour construire le message le plus pertinent possible.

Pour finir, il y a les moteurs de recherche, avec notamment Google, qui eux vont vouloir délivrer le bon résultat, à la bonne personne, au bon moment. L’idée pour les moteurs de recherche est de satisfaire au mieux les internautes pour qu’ils accèdent le plus rapidement à l’information recherchée et qu’ils continuent d’utiliser leurs services.

Le SEO est donc un travail qui sert à attirer un public qualifié sur son site tout en envoyant des signaux positifs aux moteurs de recherche pour qu’ils continuent à bien vous positionner.


Quels sont les piliers du SEO ?

Le SEO peut être conceptualisé de différentes manières. Pour bien comprendre, il faut savoir qu’une partie du SEO se passe sur votre site et une autre se passe en dehors de votre site internet.

La première chose à faire est donc de catégoriser le SEO on-site et le SEO off-site. Le SEO on-site correspond à ce qui se passe sur votre site internet et le off-site à ce qui influence le référencement, mais qui se fait en dehors de votre site.

Il existe aussi des outils qui permettent de schématiser plus précisément le SEO pour bien comprendre ce que ça regroupe. Il y a par exemple la pyramide du SEO qui peut être divisée en plus ou moins d’étapes et qui évolue avec les différentes mises à jour des algorithmes des moteurs de recherche. Dans la pyramide SEO que je vous présente, on retrouve 4 parties que je vais vous détailler.

La technique

La technique c’est la partie qui consiste à avoir un site internet fiable !

Il faut se poser les questions suivantes :

  • Est-ce que mon site est assez rapide ?
  • Est-ce qu’il est sécurisé ?
  • Est-ce qu’il est accessible par les moteurs de recherche ?
  • Est-ce que la navigation est fluide ?

La légitimité

Quand on travaille la légitimité de son site internet, c’est le moment où l’on montre que l’on est un expert dans son domaine !

La légitimité se travaille avec un choix pertinent de mots-clés par page et la création de contenu orienté SEO dans le respect des bonnes pratiques (URL optimisée, Meta description, Meta title, respect de la sémantique HTML et la structure Hn en utilisant les bonnes balises).

La notoriété

Comme dans la vie réelle, la notoriété, c’est montrer que l’on est reconnu par les autres dans son domaine.

Pour travailler sa notoriété, on récolte donc des backlinks* et des mentions* de la part d’autres sites internet.

*Backlink : c’est un lien réalisé sur un autre site qui va rediriger vers votre site à vous. C’est un critère très important pour le SEO.

*Mention : aussi appelé NAP (Name, Adress, Phone), c’est quand on autre site internet parle de vous au travers de votre nom, de votre adresse ou de votre numéro de téléphone qui sont mentionnés dans une de ses pages.

Le social

À notre époque, on y coupe plus, les réseaux sociaux sont maintenant un allié de poids dans le SEO.

La création, la gestion et l’animation d’une communauté sur les réseaux sociaux permet de générer des backlinks, ce qui va favoriser le référencement naturel.


Comment faire du SEO ?

Vous l’aurez compris en lisant les paragraphes précédents, faire du SEO n’est pas une mince affaire et demande de travailler différentes facettes. Il n’y a pas de stratégie type, il y a cependant plusieurs étapes clés par lesquelles on peut passer pour y arriver :

  1. Faire un audit SEO
  2. Analyser la concurrence
  3. Définir sa cible
  4. Mettre en place une stratégie de contenu orientée SEO
  5. Construire des briefs SEO
  6. Rédiger en tenant compte des bonnes pratiques SEO
  7. Récolter des backlinks et des mentions
  8. Analyser les résultats

Audit SEO

Si vous avez bien suivi le début, pour réaliser un bon audit SEO, il va falloir aller analyser toutes les parties de notre pyramide du SEO.

Technique

Un Audit SEO consiste à analyser sont SEO à l’instant T pour prendre les bonnes décisions.

Il existe plusieurs outils qui permettent de réaliser un audit SEO sans avoir de connaissance poussé du sujet.

Pour tester la vitesse de son site internet, on peut utiliser Google Page Speed Insights.

Un autre outil pour avoir une liste d’optimisations et tester sa vitesse de chargement, on peut aussi utiliser Google Test My Site.

Il existe aussi des outils de gestion globale du SEO qui permettent de réaliser des audit SEO complets, comme Ubersuggest ou SEMrush. Ce sont par contre des outils payants, mais qui proposent des versions d’essai.

Légitimité

Pour auditer la légitimité, on va regarder sur quels mots-clés remonte le site. On va pouvoir utiliser différents outils. La Google Search Console ou un outil de gestion global du SEO comme Ubersuggest ou SEMrush.

On va aussi sélectionner quelques KPI qui peuvent être intéressantes sur la durée, comme le temps passé, le nombre de visiteurs et de visiteurs uniques, le taux de rebond.

Il est toujours intéressant d’avoir un plan de référencement pour avoir une vision globale de ce qui a été mis en place.

Notoriété

Pour étudier la notoriété, on étudie les Backlinks ! On va étudier la quantité de backlinks, mais aussi leur qualité.

Un bon backlink a été fait depuis un site qui a une bonne autorité et qui a une thématique proche ou commune à la vôtre.

On peut voir la liste des backlinks depuis la Google Search Console, mais il est plus intéressant de passer par un outil de gestion global du SEO qui en plus d’une liste va nous permettre d’avoir une vue rapide sur la qualité du lien.

Social

Pour cette partie, on va étudier la stratégie mise en place sur les réseaux sociaux et voir si celle-ci permet de générer des liens vers votre site.

Analyser la concurrence

Il est toujours intéressant de garder un œil sur ses concurrents. En digital il faut bien comprendre qu’il y a deux typologies de concurrents.

Vos concurrents classiques que vous avez identifiés, mais aussi vos concurrents digitaux. Les concurrents digitaux sont ceux qui essayent de se référencer sur les mêmes mots-clés que vous, qui font de la publicité auprès de la même cible que la vôtre.

Par exemple, si vous vendez des formations dans l’immobilier, il va falloir prendre en compte les centres de formations dans votre zone de chalandise, les écoles plus généralistes qui proposent aussi des formations dans l’immobilier, les formations en ligne, à distance, mais aussi les organismes d’état comme pôle emploi qui vont remonter sur les mêmes mots-clés que ceux sur lesquels vous souhaitez apparaître.

Définir sa cible

Il est toujours intéressant d’avoir une vision de la cible avec laquelle on cherche à s’entretenir. Même si elle est vouée à s’affiner ou à changer dans le temps, avoir une vision de sa cible permettra de mieux construire son discours.

Pour construire plus facilement le profil de sa cible, on peut utiliser des modèles, comme le buyer persona ou la carte d’empathie.

Pour rassembler des informations sur sa cible, il existe plusieurs solutions :

  1. Les connaissances accumulées en interne par les employés, le SAV, les commerciaux …,
  2. Les données récoltées sur les différents outils de tracking,
  3. Les études et contenus disponibles sur internet,
  4. Les réseaux sociaux,
  5. La réflexion / le brainstorming en interne.

Mettre en place une stratégie de contenu orientée SEO

Pour mettre en place une stratégie de contenu efficace, il faut respecter plusieurs critères.

Potentiel de mots-clés

En premier, on réalise un potentiel de mots-clés. On va identifier des mots-clés qui présentent un intérêt pour notre entreprise ou nos cibles.

Pour réaliser ce potentiel de mots-clés, on a plusieurs outils à notre disposition.

On va commencer par réfléchir et se demander sur quelles occurrences ou thématiques on souhaite remonter.

On va ensuite utiliser Google pour faire des recherches sur ces thématiques afin de compléter et d’avoir une vision plus précise de notre travail. Dans Google, les résultats comme les “autres questions posées” sont une mine d’or pour le SEO.

On va ensuite pouvoir faire des recherches plus mécaniques sur les thématiques à l’aide d’outils comme le planificateur de mots clés de Google (qui est plutôt imprécis mais gratuit) ou des outils dédiés au SEO comme Ubersuggest ou SEMrush.

Cette étape va nous permettre d’identifier tous les mots-clés autour des thématiques sur lesquelles on souhaite apparaître.

Dans cette liste de mots-clés, il faut penser à inclure plusieurs types de mots-clés (métier, géographique…) et plusieurs longueurs de mots (génériques, moyenne traîne, longue traîne).

Il faut aussi identifier des mots-clés avec intention d’achat et des mots-clés sans intention d’achat.

Les mots-clés avec intention d’achat sont plus directs (“vente de chaussure” par exemple), ceux sans intention d’achat sont plus dans l’accompagnement (“comment choisir des chaussures de qualité” par exemple).

Construire des briefs SEO

Ce n’est pas une étape indispensable, mais c’est toujours mieux d’ensuite construire des briefs SEO pour chaque page que l’on va créer.

Dans ce brief, on va ajouter tout ce qui peut être intéressant pour la création de notre contenu.

Le titre, l’URL, le meta-title et la meta-description, le maillage interne, le ou les mots-clés à travailler, les informations pour créer le contenu (étude des résultats de la concurrence, autres questions posées de Google.)

Rédiger en tenant compte des bonnes pratiques SEO

On va ensuite rédiger le contenu de sa page en tenant compte des bonnes pratiques SEO !

Les bonnes pratiques techniques

Pour chaque page, je choisis un mot-clé ou un couple de mots-clés.

J’inclus ce mot-clé dans :

  • l’URL, (3 mots clés max)
  • la balise meta description, (155 caractères)
  • la balise meta title, (66 caractères)
  • le titre H1,
  • le contenu. (Structurer le contenu !)

J’utilise des données structurées

Si j’utilise des images :

  • je redimensionne et compresse les images pour le web, (possible d’utiliser un plugin)
  • je renomme les images en incluant les mots-clés,
  • je rédige la balise alt en incluant les mots-clés, mais en restant naturel.

Je crée du maillage interne dans le contenu.

Si je duplique la page, j’utilise la balise canonical.

Les bonnes pratiques rédactionnelles

J’ajoute un minimum de 300 mots par page. (C’est le grand minimum mais c’est insuffisant pour faire du bon SEO)

Le contenu est utile et orienté pour mes utilisateurs.

Le contenu est précis, engageant, sans faute.

Je mets les informations importantes en avant avec des mises en forme et de la structure (gras, couleurs, listes à puces…).

La première ligne amène à la lecture de la deuxième qui amène à la lecture de la troisième, etc… Il faut susciter l’intérêt !

Le contenu doit être structuré !

Récolter des backlinks et des mentions

À cette étape, on va travailler pour récolter des backlinks grâce à la qualité de son contenu et en le partageant auprès de personnes qui peuvent être intéressées.

Analyser les résultats

Pour finir, on va analyser les résultats pour voir si tout fonctionne correctement en utilisant la Google Search Console ou en utilisant un outil dédié au SEO.


Comment réussir son SEO ou référencement naturel ?

Quand on veut être performant en SEO, c’est une stratégie sur le long terme. Il faut donc faire preuve de régularité en y dédiant des moments toutes les semaines.

Il est cependant tout à fait possible de mettre en place des fondamentaux SEO et de ne plus travailler ce canal d’acquisition par la suite.

Le risque étant que des concurrents investissent du temps en SEO et vous passent devant.

Le SEO peut donc juste passer par un respect des bonnes pratiques, mais avoir une stratégie sur le long terme est toujours plus intéressant.


Comment faire du SEO sur wordpress ?

Quel que soit le CMS utilisé, la stratégie et la mise en œuvre du SEO reste la même.

Sur wordpress, plusieurs outils peuvent vous aider à bien mettre en place votre SEO, mais le plus connu reste Yoast SEO. C’est un plugin qui va vous permettre de paramétrer le SEO sur votre site, de rédiger vos meta-title et meta description directement dans chaque page et d’avoir des indicateurs de qualité grâce à des codes couleurs.


Qu’est-ce que le SEO Local ?

Le SEO local est une des parties du SEO qui se développe de plus en plus. Elle est intéressante pour les commerces de proximité qui ont besoin d’être vus dans une zone géographique précise. Un article plus détaillé sur le sujet est disponible ici.

Découvrir d'autres guides :

À quoi sert le Marketing digital ?

Le marketing digital, c’est un ensemble de techniques visant à vendre ou promouvoir un produit, un service, une association, une personne… en utilisant Internet et

Vous avez une question ?